Comment acheter une voiture en Leasing ?

voiture
L’achat d’un bien coûteux du type voiture nécessite une technique de financement ad hoc. Le leasing est une bonne option à cet égard, il fonctionne tel un prêt combiné à un bail de location. C’est l’idéal pour profiter du modèle de voiture souhaité sans se ruiner.

Le principe de ce financement

Le leasing allie les caractéristiques de la location, de la vente ainsi que de l’emprunt (au sens de prêt d’argent). Le tout est consigné dans un contrat qui précise les conditions de la transaction. Cette dernière fait intervenir un vendeur, qui peut être un site de voiture d’occasion, un établissement de crédit ainsi qu’un client. Ce processus inclut donc un véhicule mis en location, un bail qui régule ce louage, un délai durant lequel le « locataire » peut profiter de la voiture en question sans oublier la promesse de vente de la part du site. Sur reezocar.com, vous avez accès à des véhicules variés que vous pourrez acquérir de cette façon. Ce moyen de rouler avec la voiture de votre choix et de pouvoir l’acheter ensuite est bien sûr encadré du point de vue légal. C’est la réglementation des crédits à la consommation qui s’applique en pareil cas, y compris si vous achetez une voiture d’occasion en Europe. Comme pour tout contrat de ce type, une période de sept jours est prévue pour une éventuelle rétractation.

Des avantages pour le client

Le contrat de leasing mentionne les indications essentielles à la bonne information du consommateur. Ces renseignements doivent clairement mettre en exergue le rôle de chaque intervenant et les engagements auxquels chacun est astreint. Le locataire et futur acheteur de la voiture d’occasion leasing doit aussi être averti qu’il paraphe un contrat de bail. Dans ce document, les critères de mise à disposition du véhicule sont clairement indiqués. Le client est également informé du montant des mensualités et du temps durant lequel il va louer la voiture concernée. Du point de vue du financement à proprement parler, le versement initial est mentionné ainsi que la somme qui correspond aux loyers. Un tel contrat précise en outre au consommateur qu’il est bénéficiaire d’une option d’achat. Il existe à cet égard deux styles d’accords entre les intervenants. La location vente peut imposer une cession prévue dès la signature du contrat. À l’inverse, il arrive que le locataire du véhicule verse des mensualités puis choisisse (ou pas) d’acheter ce bien à l’issue du bail. En pareil cas, son prix est fixé auparavant.

Des engagements de toutes parts

Tout contrat de location vente lorsque l’on recourt à un site voiture occasion indique au client le TEG (taux effectif global) qui affecte son futur achat. Il s’agit du taux de base du crédit auquel s’ajoutent des frais obligatoires. La période de location s’étend entre deux et cinq ans. Pour devenir propriétaire de la voiture d’occasion leasing, le futur acquéreur doit lever l’option d’achat à la fin du bail. Lors de cette échéance, la caution déposée par le consommateur au début du contrat lui est restituée. Ce dépôt de garantie peut toutefois ne pas lui être reversé si le véhicule n’est pas en bon état. Lorsque le crédit bail s’accompagne d’une promesse de vente, les redevances (ou loyers versés par le futur propriétaire) incluent le pourcentage qui équivaut à la rémunération du délai de location. Ces mensualités comprennent aussi une fraction qui correspond à la vente. La solution du crédit bail offre l’avantage de ne pas grever le budget de l’acquéreur potentiel du véhicule. Elle permet en plus de profiter d’un contrat incluant les conditions de maintenance du bien.

Les garanties d’un site spécialisé

En optant pour un site de voitures d’occasion qui propose un achat par crédit bail, les consommateurs obtiennent le véhicule de leur choix à des conditions avantageuses. Parmi les atouts de ce type de financement, il faut également évoquer la possible cession de la voiture à un tiers sans risque de pénalité. Ce dernier aura l’obligation d’honorer le contrat en se soumettant aux mêmes conditions que le locataire précédent. Dès la signature de l’accord de crédit bail, un apport initial (ou dépôt de garantie) doit être versé par le client. Cette somme ne peut pas dépasser 15 % de la valeur de la voiture. Les redevances dues par la suite ne sont pas forcément fixes. Elles peuvent s’avérer dégressives ou progressives. Des services complémentaires sont parfois proposés, comme une assurance qui garantit au minimum les éventuels dommages causés aux tiers (responsabilité civile). De plus, une garantie assistance peut être ajoutée dans le contrat : le conducteur bénéficiera alors d’un remorquage de son véhicule s’il tombe en panne. Si le client ne s’acquitte pas des loyers, le contrat peut être résilié par le bailleur. 

Infos pratiques pour l’achat d’une voiture ancienne
Pourquoi acheter une Fiat chez un mandataire ?