Covoiturage : quels sont les droits des passagers ?

Économique, écologique et convivial, le covoiturage est un moyen de transport idéal que ce soit pour un trajet court ou un long voyage. Il est pourtant important de connaître les différentes spécificités et les divers risques qui peuvent survenir surtout en cas d’annulation. On vous résume ici les droits des passagers en covoiturage et les obligations que doivent suivre les conducteurs.

Le covoiturage, c’est quoi ?

À la différence des services de transports publics comme le bus, le taxi ou les différentes applications mobile comme Uber qui sont des activités professionnel, le covoiturage est juste un moyen pour le conducteur de réduire les frais de son trajet en les partageant avec un ou des passagers qui vont dans la même direction que lui. En bref, il y a deux règles à respecter pour être qualifié de covoiturage, la première est que le trajet parcouru par le chauffeur doit être pour son propre compte et la seconde est qu’il ne doit recevoir aucun bénéfice, seulement partagé les frais de transport avec ses passagers.

Les droits des passagers en covoiturage

Avant toute chose, il est important de savoir que le covoiturage n’est pas une activité professionnelle, donc les règles de protection des consommateurs ne s’appliquent pas dans ce domaine. Seules les règles du droit commun régissent les relations entre le chauffeur et les passagers. Par exemple, s’il y a retard ou annulation du voyage, le chauffeur n’est pas obliger de verser une indemnisation aux passagers. Par contre, si la réservation du covoiturage s’est faite via une plateforme de covoiturage professionnelle en ligne, ce dernier doit appliquer les règles de protections des consommateurs. Le passager est en droit de connaître les indemnisations qu’il peut recevoir en cas de problèmes, les conditions générales du site internet, les conditions d’annulation et les commissions prélevées par le site en question.

Les obligations du chauffeur du covoiturage

Même si le covoiturage n’est pas une activité professionnelle le conducteur en charge du covoiturage se doit de suivre quelque obligation. Le chauffeur du covoiturage doit au minimum prendre une assurance responsabilité civile. Cette assurance permet de couvrir les éventuels accidents qui pourraient arriver aux passagers ou à des tierces personne. Il est aussi important pour le conducteur de vérifier si les trajets travail/domicile sont couverts par son assurance. Certains contrats interdisent aussi de laisser les passagers conduire, il est donc important de vérifier sur le contrat si oui ou non vous avez le droit de laisser votre passager conduire.

Covoiturage : ce qu’il faut savoir sur le fonctionnement des plateformes en ligne
Covoiturage : en tant que conducteur vérifiez les clauses du contrat d’assurance de votre véhicule